Comune di Brescia tourism website: useful information about what to see and where to go.

  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Español
  • Italiano

Points d'Intérêt: Églises

Église de Santa Maria della Pace

mar, 16/07/2013 - 10:37 -- Laura
Brescia, Chiesa di Santa Maria della Pace

L’église de Santa Maria della Pace, construite entre 1720 et 1746 pour les pères Philipins sur un projet de l’architecte vénitien Giorgio Massari, se caractérise par sa façade inachevée, un portail néoclassique et deux coupoles, dont la première est immense, et qui amènent toutes deux la lumière au vaste espace interne : une nef unique rythmée par de majestueuses demi-colonnes corinthiennes de marbre rose dans lesquelles s’insèrent des niches garnies des statues des Apôtres.

Sanctuaire de Sant'Angela Merici

jeu, 25/07/2013 - 11:08 -- Laura
Chiesa di Sant'Angela Merici
L'église remontant à la fin du seizième fut gravement endommagée durant la dernière guerre mondiale. A l'intérieur, il faut signaler le polyptyque attribué à Paolo da Cailina le Jeune (première travée à droite), le Baptême de S. Afra de Francesco Bassano le Jeune (seconde travée à droite) et la Transfiguration du Tintoret (derrière le maitre-autel).
 
 

SANCTUAIRE DE SANT'ANGELA MERICI
Via Crispi, 23
Brescia

Église de Santa Maria in Calchera

jeu, 25/07/2013 - 11:12 -- Laura
Brescia, Chiesa di Santa Maria in Calchera

Tandis que la façade de l'église conserve le sobre aspect caractéristique de la fin du seizième, l'intérieur fut rénové au dix-huitième. La Messe de Saint Apollonio (1525 environ) de Romanino est placée sur le second autel à droite, à côté du presbytère, les Noces mystiques de Sainte Catherine de Luca Mombello, élève de Moretto, et sur le maitre-autel, la Visite de Marie à Elisabeth (1525) de Callisto Piazza da Lodi. A gauche resplendit un chef d'œuvre de Moretto (1550 environ), Le diner dans la maison de Lèvi le Pharisien.

Église de Sant'Afra in Sant'Eufemia

jeu, 25/07/2013 - 11:15 -- Laura
L'église fut l'objet d'une reconstruction totale au dix-huitième siècle d'après un projet de Domenico Carboni. La façade de 1776 est caractérisée par une structure architecturale de ton classique. La décoration par fresques de la voûte apparaît remarquable avec ses fausses architectures et ses trois médaillons peints par Sante Cattaneo. La richesse du rococco lombard se reflète en outre dans le maître-autel avec des œuvres du sculpteur Antonio Callegari. 

Parmi les peintures sur toile qui décorent la nef, il faut rappeler Le martyre de Sainte Afra de Paolo Veronese.

Église des Santi Cosma et Damiano

jeu, 25/07/2013 - 10:22 -- Laura
Chiesa dei Santi Cosma e Damiano

Du couvent de Saint-Augustin d'origine, on a conservé le clocher au style du treizième, tandis que la façade (à bandes horizontales en pierre et en briques) de l'église reconstruite au quinzième fut masquée par d'autres édifices, laissant visibles les flèches en briques côté ouest. L'entrée de la façade du dix-huitième s'ouvre vers la via Cairoli. L'intérieur fut décoré de fresques à partir de 1747 avec des perspectives architecturales de style baroque.

Église de Saint Marc l’évangéliste

lun, 29/09/2014 - 10:22 -- Laura
Brescia, Église de Saint Marc l’évangéliste

Bâtie en style roman à la fin du XIIIe siècle, elle fut la propriété de la famille Avogadro, qui habitait dans le palais voisin et qui aujourd’hui est le siège de l’université Catholique. Elle a été endommagée par un bombardement lors de la Seconde Guerre mondiale. À l’extérieur de l’édifice, des petits arcs en terre cuite, situés en dessous de la corniche, décorent le pourtour du bâtiment, tandis que sur la façade (gâchée par la grande fenêtre rectangulaire) s’ouvre un portail en pierre surmonté d’un arc en plein cintre.

Église de San Faustino in Riposo (dite de Santa Rita)

lun, 22/09/2014 - 15:31 -- Laura
Brescia, San Faustino in riposo

La petite entrée se situe sous une voûte de la tour de la Porta Bruciata, dans la rue Musei.
Le nom dérive de l’étape faite ici lors de la procession qui, au début du IXe siècle, transportait les reliques de saint Faustino et de saint Giovita – saints patrons de Brescia – vers l’église de San Faustino Maggiore. Érigée à la fin du XIIe siècle sur les ruines d’une précédente chapelle, l’intérieur de l’église présente un plan circulaire, refait au XVIIIe et au XIXe siècles. Le retable, la Vergine con Bambino tra i Santi Faustino e Giovita (la Vierge avec l’Enfant et les saints Faustino et Giovita), est une œuvre de Domenico Romani (1743). L’église, riche en ex-voto, abrite dans la chapelle de gauche une image de la Vierge particulièrement chère à la dévotion populaire de la ville de Brescia.
L’originalité de l’architecture extérieure, visible depuis la petite place adjacente, présente un corps cylindrique en pierre couvert par un toit en tronc de cône recouvert d’écailles en terre cuite sur lequel se dresse un clocher cylindrique présentant quatre bifores, recouvert d’un pinacle couvert lui aussi d’écailles en terre cuite.

Pages