Comune di Brescia tourism website: useful information about what to see and where to go.

  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Español
  • Italiano

Points d'Intérêt: Places

Place du Forum

jeu, 25/07/2013 - 11:50 -- Laura
Maquette du Forum

Le Forum, cœur de la vie civique et religieuse de la Brixia Romana fut définitivement aménagé à l’époque flavienne (69-96 ap. J.-C.). De forme rectangulaire, d’une longueur d’environ 139 mètres sur une largeur de 40 mètres, il est délimité au sud par la curie et au nord par le Capitolium et le decumanus maximus . Les côtés est, ouest et sud du Forum étaient ceints d’un portique à double rangée de colonnes, richement décoré, sur lequel s’ouvraient de nombreuses boutiques. Il est probable que paliers et escaliers comblaient la dénivellation du terrain entre le decumanus et la Basilique qui était située sur le flanc sud: des vestiges de la façade de ce bâtiment à une seule rangée de hauts pilastres cannelés de style corinthiens entre lesquels s’ouvraient des portes et des fenêtres, font aujourd’hui partie intégrante de l’édifice qui se trouve au 3 de la piazzetta Labus, siége du Service Régional de l'Archéologie. Au rez-de-chaussé, dans une petite zone archéologique, on peut voir les restes de la basilique et du forum d’époque augustéenne. Rares sont les restes de ce Forum qui est peut-être pourtant le site archéologique le plus important de Lombardie: le plus visible est cette colonne monolithique de 6,5 mètres en marbre karstique à chapiteau corinthien qui se trouve sur le côté est de la place à 4 ou 5 mètres sous le niveau de la rue actuelle et dont les parties manquantes ont été remplacées par des briques dans les années trente. A l’angle du Forum et de la via Musei se trouve l’église de San Zeno in Foro reconstruite au cours de la première moitié du XVIIIème siècle. Elle s’avance un parvis fermé d’une grille ornée de petits anges et de couples de dauphins. Sur le côté opposé de la place se dresse l’une des constructions qui occupent aujourd’hui ce qui à l’époque romaine était une place ouverte et pavée: le palais Martinengo Cesaresco Novarino

Place Paolo VI (autrefois du Dôme)

jeu, 25/07/2013 - 14:45 -- Laura
Brescia Piazza Paolo VI

La piazza Paolo VI, autrefois place du Dôme, est consacrée au pontife brescian Giovanni Battista Montini (1897-1963). Née aux limites de la Brixia romaine, il s’agit d’une des plus vieilles places de la ville malgré son apparence caractéristique de la moitié du XVIème siècle. Elle est le cœur du centre historique, carrefour de la vie religieuse et, jusqu’au XVème siècle, également de la vie politique. Théâtre d’importants événements religieux (processions, cérémonies), on se rappelle aussi les fêtes qu’elle accueillait, égayées par les fastueuses machineries baroques utilisées pour les feux d’artifice, ou les parties de ballon. Sur le côté est se dressent les bâtiments du célèbre palais municipal du Broletto (qui abrite aujourd’hui le conseil provincial, la préfecture et les bureaux de l’Etat Civil et se visite pendant les heures ouvrables), la Rotonda ou Duomo Vecchio  et au centre, ceux du Duomo Nuovo. Sur la partie nord de la place se dresse la fontaine ornée d’une copie de la statue néoclassique de la Minerve dite « Brescia armata » (Brescia armée). La fontaine elle-même, déplacée ici en 1921, est une œuvre de Giambattista Cignaroli de 1818.
 

 

Place de la Loggia

jeu, 25/07/2013 - 15:52 -- Laura
Piazza della Loggia

La Piazza della Loggia est un joyau Renaissance du style Lombardo-vénitien : bien qu’il ne s’agisse pas de la place la plus ancienne de la ville, elle en est toutefois l’ensemble monumental le plus harmonieux, tel que l’a voulu le podestat Marco Foscari (1433) afin que Brescia reflète elle aussi le decorum et la magnificence de la Sérénissime dont elle était l’une des plus importantes villes frontières. Aujourd’hui la place , qui constitue le centre architectural de Brescia et en abrite la mémoire collective, fut le centre des événements qui touchèrent l’ensemble des citoyens. Elle possède deux monuments significatifs pour l’histoire de la ville : sur le côté nord se trouve celui qui commémore les martyrs des Dix Jours appelé « Bella Italia », une œuvre de Giovanni Battista Lombardi (1864) à l’emplacement de l’ancienne colonne surmontée du lion de Saint Marc abattue par les Jacobins en 1797 ; sur le côté est, le cippe dessiné par Carlo Scarpa en mémoire des victimes de l’attentat terroriste du 28 mai 1974. La place est de forme rectangulaire, dominée à l’ouest par le Palazzo della Loggia, aujourd’hui siège de la mairie  Le côté sud est occupé par les Monti di Pietà tandis qu’à l’est se trouvent la Torre dell’Orologio et les Portici, la voie de passage la plus fréquentée par les habitants de Brescia.

Place della Vittoria (de la Victoire)

lun, 15/07/2013 - 10:38 -- Laura
Brescia, Piazza della Vittoria

Conçue par l’architecte romain Marcello Piacentini et inaugurée en 1932, cette place se trouve à l’emplacement de l’ancien quartier médiéval démoli dans le cadre du vaste projet de réaménagement de la ville voulu par les urbanistes fascistes. « Les Poissonneries », zone par excellence de l’artisanat et du marché de la ville depuis le XVème siècle, furent détruites.

Place del Mercato (du Marché)

lun, 15/07/2013 - 10:28 -- Laura
Piazza del Mercato

Aménagée à l’époque médiévale sur la zone dégagée par la démolition des murs au XIIème siècle, c’était une place réservée au marché des draps et du lin. Les maisons et les ateliers ainsi que les portiques à arc surbaissé des côtés est et sud de la place remontent à la fin du XVème siècle.  Dans la seconde moitié du XVIème siècle, la Commune chargea l’architecte Ludovico Beretta de l’aménagement du côté nord où fut érigée une maison à portique aux lignes sévères de style Renaissance. En 1608 Pier Maria Bagnadore construisit la petite église de S.Maria del Lino sur un plan quadrangulaire, elle est surmontée d’une coupole et abrite une fresque que l’on dit miraculeuse. En 1675, la place fut complétée à l’ouest par le Palazzo Martinengo Palatini, élégant palais baroque dont l’harmonieuse façade est couronnée des statues de Minerve et de Mars, peut-être de Sante Calegari, et présente un portail particulièrement raffiné. Il est actuellement le siège du rectorat de l’Université de Brescia. 

Place Tebaldo Brusato

mer, 22/07/2015 - 12:14 -- Laura
Brescia, Place Tebaldo Brusato

À l’époque médiévale dans une zone adjacente au Monastère de Sainte Julie, il y avait un grand potager cultivé en jardins. À partir de 1173, il fut transformé en place publique, alors unique dans la ville, autorisée à la vente et appelée « Nouveau Marché ». Dans ses environs, à la suite de cette affectation, se créèrent des nombreux bâtiments de commerçants et d’artisans. Avec le passage des siècles, les fonctions ayant changé, il s’y présenta d’importantes résidences de familles aristocratiques, tel l’imposant palais Cigola aujourd'hui Fenaroli.

Piazzetta Curt dei Pulì

mer, 23/09/2015 - 11:56 -- Laura
Brescia, Piazzetta Curt dei Pulì

La tradition raconte qu’à cause d’un duel avec un prince Savoia, un noble Polini dut quitter le Piémont et s’établir à Brescia, où il acheta quelques maisons entre rue Rossovera et Corso Mameli, ce qui origina « la Cour Polini ». D’autres vieux documents attestent plutôt que la propriété appartenait à un marchand de cuirs, Cristoforo Polini, dont les descendants ont bâti l’hôtel homonyme de rue Moretto au XVIIIe siècle.

Place Arnaldo

jeu, 11/09/2014 - 15:48 -- Anonimo (non vérifié)
Brescia, place Arnaldo

La place du dix-neuvième dédiée à l’illustre moine de Brescia Arnaldo fut réalisée par une entremise urbanistique qui unit le caractère « d’utilité publique » à celui de la « magnificence ». La vaste esplanade et le long édifice à arcades tirent leur origine de la nécessité de transférer le marché des grains, auparavant situé place de la Loggia et ensuite rue San Faustino. L’entrepôt à grains fut inauguré en 1823 et comprenait douze magasins souterrains avec autant de locaux supérieurs pour une étendue de 111 mètres. Il est considéré comme l’ une des œuvres les plus significatives du néoclassicisme à Brescia avec sa solennelle façade à arcs à bossage comprenant deux fontaines à ses extrémités.