Comune di Brescia tourism website: useful information about what to see and where to go.

  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Español
  • Italiano

Arnaldo da Brescia

mer, 15/11/2017 - 10:16 -- Laura
Tipologia: 
Statue de Arnaldo, Brescia

Originaire de la ville dont il prend le nom, Arnaldo di Brescia passe sa vie à dénoncer la corruption du clergé et à prêcher l'abandon du pouvoir temporel de l'Église catholique. Il a été un défenseur passionné du mouvement antipapiste et autonomiste romain.
Banni de l’Italie suite à une condamnation du IIe Concile du Latran, il vit de longues années en France et en Suisse où il rencontre les hommes les plus importants de la culture religieuse de son temps et devient l’élève du grand penseur et philosophe Pietro Abelardo.
Arrivé à Rome en 1145, il soutient la République instituée en opposition à la souveraineté du pape mais, quand le pontife se réconcilie avec le peuple, sa rébellion contre la hiérarchie corrompue est mise en déroute par la reprise politique de la papauté, il doit alors quitter la ville.
Arrêté à San Quirico d’Orcia en 1155 et ramené à Rome, il est pendu sur ordre du tribunal ecclésiastique. Son corps est brûlé et ses cendres dispersées dans le Tibre.
Pendant le Risorgimento, Arnaldo di Brescia devient un important point de référence pour la pensée des néo-gibelins, à savoir les hommes politiques et les hommes de lettres qui voyaient dans le pape l’ennemi historique et le plus grand obstacle à l’unification nationale, en se référant à Machiavel.
Le dramaturge Giovanni Battista Niccolini dédie à Arnaldo di Brescia une tragédie, considérée comme son chef d’œuvre : écrite à partir de 1840, elle est représentée pour la première fois en 1860. Cinq ans plus tard, la commune de Brescia alloue une somme pour la construction d’un monument dédié au prédicateur et nomme une commission pour s’occuper du projet. L’initiative est fortement soutenue par les forces libérales et démocratiques qui trouvent ainsi l’occasion pour exprimer la culture laïque-progressiste sous forme d’études historiques, de publications biographiques, d’œuvres poétiques et de conférences.
Le 14 août 1882, après une vingtaine d’années d’études et de polémiques, il est inauguré par des manifestations solennelles et des fêtes populaires.

Pour écouter le témoignage de Arnaldo, téléchargez l’application  SPICapp! Statue parlanti in città www.spicapp.it

ARNALDO DA BRESCIA
Piazzale Arnaldo
Scultore Odoardo Tabacchi
Architetto Antonio Tagliaferri
1882
Bronzo, pietra di Botticino e pietra rosa della Lessinia