Comune di Brescia tourism website: useful information about what to see and where to go.

  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Español
  • Italiano

Giuseppe Mazzini

mar, 12/12/2017 - 10:54 -- Laura
Tipologia: 
Buste de Giuseppe Mazzini, Brescia

Giuseppe Mazzini (Gênes, 22 juin 1805 - Pise, 10 mars 1872) est un patriote, un homme politique et un philosophe italien dont les idées et les actions ont été déterminantes pour la naissance de l’unité italienne.
Diplômé en droit, en 1827 il devient membre de la société secrète révolutionnaire de la Carboneria à vocation patriotique et antiautrichienne, plutôt répandue à l’époque dans le nord de l’Italie. Il fonde en 1831 la Giovine Italia, une association politique visant à conquérir l’indépendance et l’unité du pays grâce à un soulèvement populaire. S’inspirant d’une idéologie républicaine et antimonarchique, ses idées et son action politique sont jugées subversives : pour les gouvernements constitués, les Mazziniens n'étaient autre que des terroristes et ils ont toujours été condamnés en tant que tels.
Mazzini est contraint à une vie d’exil durant laquelle il poursuit toutefois ses objectifs, convaincu de ce que doit être le destin de l’Italie. On a dit de lui : « Il a constamment suscité des énergies, il a fasciné pendant quarante ans toutes les vagues de jeunesse ... entretemps les plus vieux le fuyaient… ».

L’importance de ses actions est plus idéologique que pratique : ses idéaux de changement social prennent fin avec l’échec des mouvements révolutionnaires de 1848. Mazzini lui-même suggère au mouvement garibaldien la nécessité d’étendre la lutte armée au sud du pays, déclenchant une révolution populaire.
Les nationalistes italiens trouvent enfin leur affirmation dans la politique de Camillo Benso Conte de Cavour, premier ministre du Royaume de Sardaigne : celui-ci conduit à la naissance de l'État italien (entre 1859 et 1861) sous le contrôle de la monarchie de Savoie.
Mazzini meurt à Pise en 1872 à la suite d’une longue maladie. Son corps est embaumé, momifié puis transporté au Cimetière de Staglieno à Gênes, sa ville natale.
Le cippe en marbre, surmonté du buste en bronze du patriote, est inauguré cent ans après sa mort, le 25 novembre 1972, par la volonté de l’Associazione Mazziniana locale. Le regard du fondateur de la Jeune Italie est tourné vers le Broletto, un édifice qui a représenté pendant des siècles le cœur de la vie politique de la ville.

Pour écouter le témoignage de Giuseppe Mazzini, téléchargez l’application SPICapp! statue parlanti in città www.spicapp.it

GIUSEPPE MAZZINI
Piazza Martiri di Belfiore
École de Vincenzo Vela
1972
Bronze