Comune di Brescia tourism website: useful information about what to see and where to go.

  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Español
  • Italiano

Le Château

mar, 30/07/2013 - 11:28 -- Laura
Tipologia: 
Tag: 
Brescia, le château

La partie ancienne de la ville, que l’on appelait Brixia Romana à la fin du Ier siècle avant J.-C. à cause de l’aspect rocheux et tourmenté du terrain sur lequel elle avait été construite, est limitée au nord-est par le mont Cidneo (245 m). Brich était le terme celtique indiquant la cime rocheuse, les lieux élevés. Et le mont, en haut duquel on jouit d’une vue magnifique sur toute la ville, représentait l’élément central de l’histoire urbaine depuis les premières installations à l’âge du bronze jusqu’au seuil du XXème siècle.

C’est sur cette colline que se dresse le château, appelé “Faucon d’Italie” à cause de sa position en altitude. Il s’agit de l’un des plus grands ensembles fortifiés d’Italie avec 75 000 m2 à l’intérieur des murailles. L’ancienne forteresse vénitienne-viscontine domine la cité. Les structures de cet édifice, bien conservées, témoignent de l’évolution des techniques militaires qui, avec le temps, ont rendu ce système de défense inexpugnable et en ont fait un parfait instrument de contrôle de la cité pour les différentes familles qui ont successivement dominé Brescia.

En parcourant les chemins qui montent du portail d’entrée au sommet de la colline, le visiteur accomplit un véritable voyage dans le temps : de l’architecture militaire du Cinquecento (début de la période de domination vénitienne) à celle du XIXème (période de l’occupation autrichienne), jusqu’à la muraille médiévale, la plus interne, réalisée par les Visconti.

Le bloc constitué par le château et la colline est donc depuis toujours partie intégrante de la ville. Et pourtant, “ aller au château ” signifie aujourd’hui non seulement visiter l’ensemble des puissantes fortifications de la Rocca, mais également se promener dans les vastes espaces de détente situés entre les murailles ou le long des chemins ombragés jusqu’au sommet du Mont Cidneo.

Les caractéristiques naturelles du site ont changé de fonction depuis les premières installations à but défensif. Les flancs de la colline, autrefois arides et couvertes de pierraille permettant de repérer les ennemis, ont aujourd’hui complètement changé: à la fin du XIXème siècle, ils ont été complètement modifiés, on y a créé des allées arborées et installé des monuments et des lampadaires. Depuis cette période, le château assure la fonction publique de lieu de divertissement, de culture et de connaissance.

Le Mastio des Visconti abrite le Musée des Armes “Luigi Marzoli”, un des plus importants d’Europe par la richesse de ses collections d’armes et d’armures des XVème et XVIème siècles et d’armes à feu des XVIIème et XVIIIème siècles. Cette collection, d’un grand intérêt historique et artistique, est répartie en différents secteurs, subdivisés suivant les époques et les typologies. Les six cents pièces environ qui sont exposées ici constituent une source d’information importante tant sur la production d’armes milanaises que sur la production bresciane, produit d’une tradition pluriséculaire.

Dans le Grande Miglio (le grenier à blé) se trouve le siège du Musée du Risorgimento qui expose de nombreux documents, tableaux, reproductions d’époque et objets historiques. Les deux sections de l’organisation actuelle sont dédiées aux moments et aux personnages les plus importants.

En bas de la page, vous pouvez trouver en attaché le plan du château, téléchargeable au format PDF.

 


Le Château
Via del Castello
Brescia

Galleria: